La fabrique des politiques de lutte contre la faim entre savoirs experts et mobilisation sociale – le cas de l’Afrique Sahelienne

La sécurité alimentaire persiste comme un problème majeur en ce début de XXIème siècle.

Les politiques de gestion de l’insécurité alimentaire font ainsi l’objet d’attentions renouvelées, en  particulier au Sahel. Ces mesures prises dans un contexte de crise soulèvent parfois des tensions contradictoires. Afin d’amorcer une première réflexion autour de ces dernières, une équipe de LAM, sous la direction de Vincent Bonnecasse évalue les modalités concrètes de gestion des récentes crises alimentaires en Afrique sahélienne en comparant les politiques et pratiques de gestion de la faim au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal depuis les années 2000. C’est au carrefour des productions d’experts sur le sujet et des mobilisations sociales, que cette étude cherche à analyser les évolutions des politiques publiques, les dynamiques des savoirs des experts et les jeux d’acteurs dans les nouvelles mobilisations contre la faim.

Ce projet a permis à chacun des chercheurs impliqués de faire plusieurs mois ou semaines de terrain dans les trois pays sahéliens concernés, tout en initiant une véritable recherche collective. Celle-ci s’est traduite par l’organisation d’un colloque international de trois jours à Science po Bordeaux et à l’Université Bordeaux Segalen. Les échanges réalisés ont permis de conforter les axes de recherche du projet, tout en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion.  Outre les publications réalisées, l’orientation de l’étude est désormais plus précise et impliquera un plus grand nombre de chercheur, encourageant ainsi de nouvelles recherches collaboratives sur le site bordelais.

  • Coordinateur du projet : Vincent Bonnecase
  • Volet : Emergences
  • Laboratoire : Les Afriques dans le monde (LAM), unité mixte de recherche 5115 CNRS /IEP


TOP