Un produit innovant sorti du Science Hack Day

Les 17 et 18 mai s'est déroulé le premier Science Hack Day français, à la Fabrique Pola, à Bordeaux, dans le cadre de la deuxième édition de l'Open bidouille camp.

Un produit innovant sorti du Science Hack Day

Durant 36 h, une équipe de sept créatifs passionnés a mené à bien un projet innovant avec la science et la technologie, produisant un hack (applications ou expérimentations). Une Crowdsourcing box fut le résultat de ces deux jours de travaux. C'est un boîtier connecté à une application mobile, permettant la collecte citoyenne de données environnementales. Il est connecté au téléphone portable via bluetooth sur le vélo du promeneur, et signale les lieux intéressants où faire des observations. Le téléphone géolocalisé notifie les observations possibles  à faire aux alentours, comme des papillons à identifier ou des bâtiments à cartographier.

Cette invention fut réalisée en prenant en compte le tissu socioéconomique local. La collecte de données environnementales est de plus en plus confiée aux citoyens. Pourtant, peu de contributeurs apportent l'essentiel des données à Bordeaux, et les zones rurales sont mal couvertes par Open Street Map. Les cyclistes en vélos partagés dans les villes, ou à la campagne seront aptes à récolter ces données très facilement, grâce à la crowdsourcing box.

L'utilisation des nouvelles technologies et des ressources numériques au service de la protection environnementale.

Initié aux Etats-Unis, le Science Hack Day se développe partout dans le monde, et le fut pour la première fois en France, à Bordeaux. Soutenu par l'IdEx Bordeaux dans le cadre de son programme « Ambassadeurs », cet événement ludique a permis aux passionnés bordelais, chercheurs, étudiants, professionnels ou simples intéressés, d'aller au bout de leur créativité, pour proposer un projet innovant et à l'image de nos enjeux actuels ; l'utilisation des nouvelles technologies et des ressources numériques au service de la protection environnementale.



HAUT