Post-doctorats internationaux

Objectif : permettre à de jeunes chercheurs internationaux de mener leur projet de recherche dans un des laboratoires de recherche bordelais.

La campagne 2018 ouvrira à l'automne 2017

Cet appel s'adresse spécifiquement à des candidats titulaires d'un doctorat délivré par une université étrangère, quel que soit leur domaine de recherche, souhaitant développer un projet dans l'environnement scientifique français. Ce programme soutient des chercheurs dans toutes les disciplines démontrant l’excellence du fait de leur profil et leur projet.

Les candidatures promouvant un projet de recherche original et innovant dans un des axes prioritaires de l’université de Bordeaux seront étudiées avec une attention particulière.

Critères d’éligibilité :

  • le candidat doit avoir un titre de docteur délivré par une université non française, et être dans une situation de mobilité entrante (ne pas avoir résidé ou travaillé en France pendant plus de 12 mois au cours des 3 derniers années et ne pas avoir mené des activités de recherche sur le site de Bordeaux avant le dépôt de sa candidature) 

  • le titre de docteur doit avoir été décerné au maximum 4 ans avant la date de clôture du présent appel (+1 an par congé de maternité/paternité, avec un maximum de 2 ans), et au minimum 3 mois après la date de clôture de cet appel 

  • le candidat doit promouvoir son propre projet de recherche pour qu’il soit conduit dans le laboratoire de l’université de Bordeaux de son choix, pendant une période maximale de 24 mois 

  • la candidature doit avoir obtenu le soutien d’un chercheur local et de son laboratoire de rattachement

Durée / Financement

Ce dispositif finance des contrats postdoctoraux de 24 mois maximum (12 mois, renouvelables 1 fois pour la même durée) et une contribution aux frais d’environnement scientifique du projet (missions, consommables, etc.).

Contact

Mission Investissements d'avenir

Carlos Mendoza
Chargé de programme Recherche

Tel : 05 40 00 67 52

Mail

5 campagnes depuis 2013 56 financements 18 nationalités différentes 
Zoom sur...
Les travaux de Philip Von Paris, post-doctorant  au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB, UMR CNRS 5804), travaillant avec Franck SelssisGaz et poussière entourant le système triple GG Tau - © Vue d'artiste ESO/L. CalçadaLes travaux de Philip Von Paris, post-doctorant au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB, UMR CNRS 5804), travaillant avec Franck Selssis

Les atmosphères des exoplanètes (terrestres) sont-elles détectables depuis la Terre ? Est-il possible de caractériser ces atmosphères, de définir leur composition et leur température ? Comment pouvons-nous déterminer l'habitabilité des exoplanètes découvertes ? Pour répondre à ces questions fondamentales, ce projet a pour objectif de développer un système de recherche cohérent permettant l'interprétation des données spectroscopiques des atmosphères exoplanétaires. Il s'agit du premier projet qui étudie de façon cohérente le processus de recherche pour les principaux types d'exoplanètes, allant des planètes terrestres (chaudes) à celles de type Neptune chaud et Jupiter.



HAUT