Les travaux de Philip Von Paris, post-doctorant au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB, UMR CNRS 5804), travaillant avec Franck Selssis

Les travaux de Philip Von Paris, post-doctorant  au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB, UMR CNRS 5804), travaillant avec Franck SelssisGaz et poussière entourant le système triple GG Tau - © Vue d'artiste ESO/L. Calçada

Les atmosphères des exoplanètes (terrestres) sont-elles détectables depuis la Terre ? Est-il possible de caractériser ces atmosphères, de définir leur composition et leur température ? Comment pouvons-nous déterminer l'habitabilité des exoplanètes découvertes ? Pour répondre à ces questions fondamentales, ce projet a pour objectif de développer un système de recherche cohérent permettant l'interprétation des données spectroscopiques des atmosphères exoplanétaires. Il s'agit du premier projet qui étudie de façon cohérente le processus de recherche pour les principaux types d'exoplanètes, allant des planètes terrestres (chaudes) à celles de type Neptune chaud et Jupiter.



HAUT