La genèse du projet

En 2010, le Gouvernement lance le programme « Investissements d'avenir » pour financer aujourd'hui ce qui fera la force de la France demain. Avec 22 milliards d'euros alloués, l'enseignement supérieur et la recherche s'inscrivent comme priorités de ce programme pour renforcer la France dans la société de la connaissance et de l'innovation.

La genèse du projet

Des appels à projets remportés

De juin 2010 à juin 2011, plus de 15 appels d'offre sont mis en place par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) sous l'initiative du Commissariat  Général  aux  Investissements  d'avenir (CGI) et des différents Ministères concernés, dont le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR).  

Des jurys internationaux sont constitués pour chacun de appels à projets suivants : laboratoires d'excellence (LabEx), équipements d'excellence (EquipEx), instituts hospitalo-universitaires (IHU), sociétés d'accélération de transfert technologiques (SATT)...

Dès septembre 2010, l'université de Bordeaux et ses partenaires se mobilisent pour concevoir des projets ambitieux : plateformes de recherche et de formation, laboratoires d'excellence, instituts appliqués publics-privés, interfaces de transfert, innovation pédagogique…

Une ambition collective

Au total, plus d'un millier de personnes - élus des équipes de direction et des conseils centraux des établissements, chercheurs, enseignants- chercheurs, personnels, étudiants - s'est mobilisé au sein des universités, des écoles, des organismes nationaux de recherche, et des organisations  partenaires  (entreprises,  collectivités, agences).

L'objectif  est de construire un projet original et réaliste, basé sur une transformation initiée depuis plusieurs  années, sur des excellences reconnues et sur une gouvernance rassemblant l'ensemble des acteurs.

L'ambition affichée est celle de consolider une place universitaire bordelaise de renom, caractérisée par une excellence en formation et en recherche, en prise directe avec les enjeux de nos sociétés modernes, que ce soit au plan des grandes avancées scientifiques pour la santé, des nouveaux équilibres internationaux ou des très hautes technologies.

 

Les enjeux sont les suivants :

  • promouvoir un projet global et coordonné de développement
  • positionner l'université de Bordeaux parmi les 5 à 10 pôles pluridisciplinaires d'excellence
  • rivaliser avec les plus grandes universités à l'échelle européenne.

IdEx Bordeaux, un projet structurant du site bordelais

Ces projets sont les éléments d'un programme cadre de développement sur 10 ans qui a été présenté  dans  l'appel « Initiatives  d'excellence » (IdEx Bordeaux). Ce projet porté par l'université de Bordeaux et ses partenaires a été retenu par un jury international parmi les trois premiers campus d'excellence en France.

Le programme IdEx Bordeaux constitue la stratégie d'excellence de l'université de Bordeaux.



HAUT