Maladie de Parkinson, dopamine et risque : exploration de l’impact de la maladie, de son traitement et de l’environnement personnel sur les préférences à l’égard des risques parkinsoniens

La maladie de Parkinson présente un intérêt particulier sur le plan scientifique dans la mesure où elle est la seule pathologie dont l’origine est reliée de façon probante à un manque en dopamine -neurotransmetteur influant sur la prise de décision.

Le projet interdisciplinaire (regroupant les disciplines de l’économie, de la psychologie ainsi que la neurobiologie), mené par Cécile AUBERT et son équipe au GREThA va plus loin que toutes les études antérieures menées sur Parkinson.

Leur objectif est d’évaluer dans quelle mesure le déficit en dopamine, les traitements/médications prescrits et la modification de l’état émotionnel par la maladie modifient les préférences sociales et individuelles du patient à l’égard du risque et de l’incertain. Inédite et d’envergure internationale (coopération de l’Université de Californie San Diego) cette étude repose sur une enquête réalisée en ligne, par courrier ou chez les médecins - auprès des adhérents de l’Association « France Parkinson » (120 000 adhérents) et de malades américains.

Un an après avoir remporté l’appel à projet PEPS 2012, l’équipe du GREThA de Cécile Aubert est parvenu à construire les premières versions des questionnaires à destination des malades, pour les enquêtes françaises et américaines. Ils ont également pu initier leurs premières collaborations avec des chercheurs de l’Université de Californie San Diego et de la University  of Southern California ainsi qu’obtenir le soutien des associations San Diego Parkinson Association et France Parkinson. En seulement 12 mois, le projet a ainsi acquis une envergure internationale.


[1] Un neurotransmetteur (ou neuromédiateur) est une molécule chimique qui assure la transmission des messages d'un neurone à l'autre

  • Coordinatrice du projet : Cécile AUBERT
  • Volet: Emergences
  • Laboratoire : Groupe de Recherche en Economie Théorique et appliquée (GREThA), unité mixte de recherche 5113 CNRS/Université Bordeaux  IV


HAUT