CaRaMel3d (Calibration et Recalage sur l'Imagerie Médicale 3D)

La surveillance clinique des tumeurs d’évolution lente est un problème médical majeur. Les médecins de l’Institut Bergonié (centre régional de lutte contre le cancer) s’intéressent à l’évaluation de l’agressivité des tumeurs dans les poumons.

Une collaboration entre les équipes de l’Institut et des chercheurs en mathématiques de l’IMB a déjà permis de développer un modèle mathématiques associé à une technique de calibration d’imagerie qui a permis d’évaluer l’agressivité en utilisant des coupes en 2D. Si ces résultats sont très encourageants, l’aspect en 3D de la croissance d’une tumeur ne peut pour l’instant être pris en compte. L’objectif du projet porté par Olivier Saut et son équipe à l’IMB est de développer de nouveaux algorithmes de recalage et de calibration des machines d’imagerie afin de pouvoir prendre en compte cette 3D, indispensable dans la surveillance clinique des tumeurs d’évolution lentes.

L’essentiel du travail mené dans le cadre de ce PEPS a porté sur la calibration des appareils d’imageries. L’approche de cette dernière a été entièrement revue et une application pour prendre en compte la totalité de l’information spatiale 3D contenue dans les images médicale du patient est en cours. Cette nouvelle méthode de calibration permet de réduire très fortement la durée nécessaire pour adapter le modèle mathématique des appareils à chaque patient.

  • Coordinateur du projet : Olivier Saut
  • Volet : Interfaces
  • Laboratoire : Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB) IMB, unité mixte de recherche 5251/université Bordeaux Segalen/IPB


HAUT