MUSIC

 

Objectif : développer un instrument d'exploration cardiaque pour mieux définir les maladies électriques du cœur.

Equipement d'excellence placé sous la direction de Pierre Jais.

Contact

MUSIC

Pierre Jais
Directeur de l'EquipEx

Mail

 120 fibrillations atriales et 20 tachycardies atriales traitées chaque année avec MUSIC + de 150 patients traités sur place ont bénéficié du logiciel MUSIC
+ de 40 patients traités à l'étranger dans le cadre du consortium (i.e focus) une 10aine de sessions de formation de médecins par an
Pierre Jais, professeur de cardiologie à l'université de Bordeaux et cardiologue au CHU de Bordeaux

Grâce à MUSIC, le logiciel que nous avons développé sur la base de l'équipement mixe rayons X-IRM, nous avons un guidage merveilleux de l'intervention. Il est possible de reconstituer en trois dimensions les faces internes et externes de la cavité ventriculaire. Ainsi, nous voyons l'épaisseur du tissu, les artères coronaires, les nerfs phréniques et toutes les zones malades de cicatrices. C'est comme si nous avions allumé la lumière et qu'auparavant nous travaillions dans une pièce noire.

Pierre Jais,
Professeur de cardiologie à l'université de Bordeaux et cardiologue au CHU de Bordeaux

Zoom sur...
Traiter à distance grâce à MUSICTraiter à distance grâce à MUSIC

MUSIC avait pour but de développer une plateforme informatique multimodale de traitement des données électriques et d'imagerie, de les traiter avec les plus hauts standards disponibles en les combinant afin de générer un modèle 3D hautement informatif du cœur du patient. MUSIC a atteint cet objectif pour les arythmies ventriculaires. Un site web permettant à une douzaine de centres leaders dans le monde d'envoyer leurs données brutes a été créé. Celles-ci sont traitées en moins de 24h et les modèles multiparamétriques leur sont envoyés. Ils peuvent alors charger ces documents dans leur système de navigation de cathéter. Pendant l'intervention, le modèle personnalisé est mis à profit pour guider la procédure sur les zones pathologiques et pour éviter les structures sensibles telles que les artères coronaires ou...



HAUT