Les études incorporées dans la cohorte, exemple des projets sur l'IRM cérébrale

Les études incorporées dans la cohorte, exemple des projets sur l'IRM cérébraleReconstruction des faisceaux de matière blanche cérébrale en IRM de diffusion - © i-Share

La maturation cérébrale et notamment l’étude de la réserve cérébrale qui est en lien avec les capacités cognitives et, à des âges avancés, la maladie d’Alzheimer, est un projet important de i-Share. L’université de Bordeaux s’est dotée cette année d’une IRM 3 Tesla dernière génération, financée en partie par i-Share afin de réaliser 2 000 IRM en 18 mois chez des participants de l'étude. « Il est maintenant admis que la réserve cérébrale se met en place chez l’adulte jeune et que les études supérieures sont un facteur protecteur du vieillissement cérébral. Ces IRM nous permettront, entre autres, de faire le lien entre études, facteurs sociaux, psychologiques, génétiques, développement et maturation cérébrale », explique le Pr Christophe Tzourio, neuroépidémiologiste à Bordeaux et responsable de l’étude. « Nous étudierons également l’impact du stress et de la dépression sur des régions telles que l’hippocampe car on sait l’impact négatif de ces facteurs sur la mémoire », poursuit-il. i-Share a également un projet d'étude de prise en charge du stress via une application pour smartphone. Concernant la migraine, l’étude des micro-vaisseaux cérébraux permettra de mieux connaître sa physiopathologie.



HAUT