PEPS (Projets exploratoires premier soutien)

Objectif : impulser des dynamiques de recherche pluridisciplinaires nouvelles à travers des projets de recherche exploratoires, dits « à risques », associant plusieurs acteurs.

Le programme PEPS n'a pas été reconduit en 2017

Ce programme est organisé conjointement par l’Initiative d’excellence de l’université de Bordeaux et le CNRS.

Le financement vise à établir les premières bases de collaboration et a vocation à être poursuivi via des appels européens et nationaux.

Ce premier soutien financier est obtenu après sélection par un jury et est valable pour une durée d’un an.

Projets lauréats en 2016 :

› LipiDopa : rôle de l'environnement lipidique membranaire
› ACRIVIR : étude des dérivés de l’acridinium
› SNB : simulation numérique biomimétique de nage ondulatoire
› DIMMER : détection et surveillance des mésusages de médicaments
› SmartSAM : synthèse de silanes fonctionnels à double extrémité
› REMSOLIDE : dissection à l'échelle atomique de l’insertion de la protéine rémorine
› SV-PIT : imagerie et suivi de la vésicule synaptique
› CorXsyn : développement de l'imagerie chimique nanoscopique corrélative
› Su2Co : innovation organisationnelle et managériale dans les supermarchés coopératifs
› VIRTUAL LAUGHTER : rôle social du rire dans l’environnement immersif virtuel
› Dynefflux : dynamique du cycle d'efflux multidrogues dans la résistance aux antibiotiques
› Biofuel Cell Radio Demo : démonstrateur de radio cellulaire biocarburant biocompatible
› SUPER CENTRO : super résolution pour explorer le centre de levure en quiescence
› Données ouvertes pour l'éducation : médiation et valorisation des données de la recherche pour l'éducation

Contact

Direction des grands projets

Carlos Mendoza
Chargé de programme Recherche

Tel : 05 40 00 67 52

Mail

   
5 sessions d'appels à projets depuis 2012  88 projets exploratoires soutenus 1 an d'accompagnement
Zoom sur...
CaRaMel3d (Calibration et Recalage sur l'Imagerie Médicale 3D)© TRAILCaRaMel3d (Calibration et Recalage sur l'Imagerie Médicale 3D)

La surveillance clinique des tumeurs d’évolution lente est un problème médical majeur. Les médecins de l’Institut Bergonié (centre régional de lutte contre le cancer) s’intéressent à l’évaluation de l’agressivité des tumeurs dans les poumons. Une collaboration entre les équipes de l’Institut et des chercheurs en mathématiques de l’Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB) - unité mixte de recherche 5251/université Bordeaux INP - a déjà permis de développer un modèle mathématique associé à une technique de calibration d’imagerie qui a permis d’évaluer l’agressivité en utilisant des coupes en 2 dimensions. Si ces résultats sont très encourageants, l’aspect en 3D de la croissance d’une tumeur ne peut pour l’instant être pris en compte. L’objectif du projet porté par Olivier...



HAUT