PEPS (Projets exploratoires premier soutien)

Projets lauréats de l'appel à projet conjoint UB-CNRS favorisant la recherche pluridisciplinaire sur le site bordelais.

Objectif : impulser des dynamiques de recherche pluridisciplinaires nouvelles à travers des projets de recherche exploratoires, dits « à risques », associant plusieurs acteurs.

Ce programme est organisé conjointement par l’Initiative d’excellence de l’université de Bordeaux et le CNRS.

Le financement vise à établir les premières bases de collaboration et a vocation à être poursuivi via des appels européens et nationaux.

Ce premier soutien financier est obtenu après sélection par un jury et est valable pour une durée d’un an.

Contact

Mission Investissements d'avenir

Carlos Mendoza
Chargé de programme Recherche

Tel : 05 40 00 67 52

Mail




AAP 2016

Le programme PEPS entend stimuler l’effet d’entrainement de la dynamique d’excellence de l’IdEx Bordeaux sur l’ensemble du site et favoriser l’émergence de nouvelles dynamiques interdisciplinaires.

Cet appel à projet est clos.


L’objectif du programme  est de générer ou de soutenir une démarche de recherche à la fois créative et collaborative au sein et entre les équipes du site bordelais en ciblant de nouveaux questionnements interdisciplinaires. Les projets présentés devront obligatoirement associer plusieurs acteurs du site bordelais d’enseignement supérieur et de recherche.

Les candidats doivent renseigner le dossier type, disponible sur cette page (onglet Documents complémentaires).

Veuillez vous référer à la note de cadrage de l'appel pour avoir de plus amples informations, également disponible au téléchargement.

Les dossiers devront être déposés sur l’application SIGAP à partir du 25 janvier 2016 :

https://sigap.cnrs.fr/sigap/web/connexion.php

La date limite de dépôt de dossiers est fixée au jeudi 25 février 2016 (minuit).

Evaluation

Les dossiers seront évalués par un comité scientifique constitué de représentants du CNRS et de chercheurs et enseignants-chercheurs du site bordelais, désignés par chacun des établissements fondateurs de l’IdEx Bordeaux, sur la base des critères suivants :

Critères d’éligibilité :

  • caractère exploratoire / premier soutien du projet ;
  • participation d’au moins deux équipes appartenant à des unités de recherche distinctes  du site, dans au moins deux des trois grands domaines disciplinaires différents que sont les Sciences et Technologies, les Sciences de la Vie et de la Santé, et les Sciences Humaines et Sociales (lorsqu’il y a une relation de sous-traitance entre les partenaires, l’apport de la collaboration en termes d’innovation technologique doit clairement être précisée).

Critères de sélection :

  • excellence scientifique du projet proposé et de l’environnement scientifique qui le porte ;
  • rapport prise de risque / impact du projet  par rapport à l’objectif de l’outil PEPS : caractère amont, effet de levier pour le site, inscription dans une perspective de réponse à des appels nationaux ou européens, capacité à favoriser l’intégration disciplinaire des communautés locales ;
  • caractère interdisciplinaire ;
  • cohérence du budget présenté avec les ambitions du projet.
   
5 sessions d'appels à projets depuis 2012  88 projets exploratoires soutenus 1 an d'accompagnement
Zoom sur...
CaRaMel3d (Calibration et Recalage sur l'Imagerie Médicale 3D)© TRAILCaRaMel3d (Calibration et Recalage sur l'Imagerie Médicale 3D)

La surveillance clinique des tumeurs d’évolution lente est un problème médical majeur. Les médecins de l’Institut Bergonié (centre régional de lutte contre le cancer) s’intéressent à l’évaluation de l’agressivité des tumeurs dans les poumons. Une collaboration entre les équipes de l’Institut et des chercheurs en mathématiques de l’Institut de Mathématiques de Bordeaux (IMB) - unité mixte de recherche 5251/université Bordeaux INP - a déjà permis de développer un modèle mathématique associé à une technique de calibration d’imagerie qui a permis d’évaluer l’agressivité en utilisant des coupes en 2 dimensions. Si ces résultats sont très encourageants, l’aspect en 3D de la croissance d’une tumeur ne peut pour l’instant être pris en compte. L’objectif du projet porté par Olivier...



HAUT