Doctorats internationaux

doctorant
 

Objectif : renforcer l’expertise de la nouvelle génération de chercheurs par l’ouverture internationale des études doctorales.

Grade universitaire parmi les plus emblématiques, le doctorat associe étroitement formation et recherche de très haut niveau. L’Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux a mis en place depuis 2012 un programme «Doctorat international», ouvert aux 9 écoles doctorales de Bordeaux, dont l’objectif est de renforcer l’expertise de la nouvelle génération de chercheurs par l’ouverture internationale des études doctorales. Ce programme a d’ores et déjà permis d’accompagner plus de 135 projets d’internationalisation de doctorants prometteurs, que ce soit par le financement ou le cofinancement de supports doctoraux, la prise en charge de frais incombant aux laboratoires liés à l’internationalisation des parcours doctorants, ou les mobilités des doctorants.

Sur la programmation 2017-2020, l’Initiative d’Excellence de l’université de Bordeaux souhaite poursuivre son action d’internationalisation de la formation doctorale, que ce soit en termes d’intégration de la dimension internationale dans la formation des doctorants, ou l’attractivité internationale vis à vis de jeunes chercheurs de talent et le renforcement de la stratégie internationale « ciblée ».

  • VOLET 1 : Soutien à la mobilité sortante des doctorants du site

L'appel est ouvert au 13/12/2017 (date limite : 05/02/2018). Texte de l'appel

Candidater en cliquant ici

L'appel est ouvert au 13/12/2017 (date limite : 05/02/2018). Ce volet s'adresse aux directeurs de thèse (habilités à la date de dépôt) des 9 écoles doctorales de Bordeaux souhaitant proposer des projets de thèse s'inscrivant dans le cadre d'une coopération internationale (cotutelle ou codirection) en partenariat avec l'une des destinations ciblées et dont le démarrage est prévu à la rentrée 2018-19. Les directeurs de thèse intéressés peuvent demander la documentation relative à l'appel (modalités, dossier type, calendrier) auprès de leur école doctorale (contacts des écoles doctorales : UBx ou UBM). 

Candidater en cliquant ici

Contact

Collège des Ecoles Doctorales

Pôle RIPI / Direction des relations internationales

Laurie François / Amandine Brizio

Chargées de programme

Tel : 05 40 00 24 65

Mail




 
136 projets soutenus dont 43 projets de mobilité et 93 supports doctoraux (dont 59 cofinancés)  1 doctorant sur 3 de nationalité étrangère    
71 partenaires académiques internationaux  Parmi les 92 supports doctoraux 64% des projets sanctionnés par un double-diplôme (cotutelles de thèse)       
Julie Jezequel, doctorante Campagne doctorat International 2012, sous la direction de Laurent Groc, Institut Interdisciplinaire de NeurosciencesMélina Abdou - © Sébastien Ortola

J’ai intégré l’université de Bordeaux en licence Biologie des organismes et des écosystèmes. Dès lors, une passion pour l’étude du fonctionnement des milieux aquatiques a animé mes choix en termes d’options puis de master. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j'ai suivi le master Erasmus Mundus Science in Marine Environment and Ressources (MER) qui m'a permis de rencontrer de formidables personnes en m’ouvrant à l’international et en m'offrant l’opportunité de découvrir le fonctionnement
académique d’autres pays comme l’Espagne, et l’Angleterre. Actuellement en doctorat de géochimie et écotoxicologie dans le cadre d’un projet européen, à l’université de Bordeaux, j’ai de nouveau cette chance de pouvoir échanger avec des collègues internationaux. Grâce à un financement de l’IdEx Bordeaux, je suis en mobilité dans une équipe espagnole à l’université du Pays Basque. Cette expérience a renforcé l’internationalisation de mon doctorat et m’a ouvert des portes pour de futures collaborations à l’étranger. En effet, je prévois de faire un post-doctorat dans un laboratoire travaillant sur des thématiques proches de celles abordées durant ma thèse.

Mélina Abdou (France),
doctorante en géochimie des métaux au laboratoire Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux (EPOC)



HAUT