Passerelle innovation

Programme de soutien aux étudiants effectuant des stages et aux entreprises hôtes.

Objectifs : permettre aux étudiants de se confronter à des dynamiques d’innovation en lien avec leurs projets professionnels dans le cadre de stages et faire bénéficier aux entreprises d’un apport de compétences additionnelles.

Sont ainsi soutenus des stages au sein d’entreprises de type PME/PMI d’une durée de 3 mois minimum.

Le dispositif « Passerelle Innovation » verse une bourse de 500€/mois au stagiaire, en complément de la gratification mensuelle obligatoire versée par l’entreprise. L'attribution après études des candidatures se fera dans la limite des bourses disponibles.

Conditions d’éligibilité pour les étudiants :

  • Faire partie d’un des établissements d’enseignement partenaire du programme : université de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, SciencesPo Bordeaux, Bordeaux Sciences Agro, Bordeaux INP.
  • Effectuer un stage conventionné obligatoire ou optionnel dans son cursus.
  • Avoir un niveau Bac+1 à Bac+5 – les stages de fin de cycle/d’étude seront privilégiés.
  • Bénéficier d’un encadrement du stage dans l’entreprise (maître de stage) et dans l’établissement d’origine (tuteur).

Conditions d’éligibilité pour les entreprises-hôtes :

  • Etre une entreprise autonome satisfaisant à la définition PME/PMI industrielle ou de services au sens de la recommandation européenne 2003/361/CE.
  • Proposer un sujet de stage présentant un contenu en lien avec une démarche d’innovation, qu’elle soit technologique, organisationnelle ou commerciale.
  • Les entreprises régionales, ou les sujets sis dans un contexte régional, seront privilégiés mais le programme est ouvert à des opportunités en dehors de la région.
  • Les demandes émanant des entreprises travaillant en lien avec des projets issus du Programme « Investissements d’Avenir » seront également étudiées en priorité.

Avantages pour l’entreprise-hôte :

  • Afficher une bourse de 500€ en complément de la gratification de stage obligatoire.
  • Etre accompagné pour diffuser l’offre de stage dans les filières adaptées aux besoins.
  • Intégrer un réseau animé d’entreprises hôtes et d’étudiants bénéficiaires.
  • Valoriser l’entreprise et la mission du stagiaire bénéficiaire à la fin du stage.


Le programme est ouvert en continu. Les dossiers de candidature sont à renvoyer avant le 30 de chaque mois pour une instruction le mois suivant. L'attribution de la bourse, après études des candidatures, se fera dans la limite des bourses disponibles.

Contact

Direction des partenariats et l'innovation

Aurore Cravello
Chargée de projets

Tel :  05 40 00 67 51

Mail

Dépôt de dossier - candidat

Tous les champs sont obligatoires.

Données personnelles
Nom *
Prénom *
Email *
Diplôme préparé *
Nom de l'établissement *
Nom de l'entreprise d'accueil *
Date de début de stage *
Date de fin de stage *
Montant de la gratification perçue (montant net mensuel) *
Documents requis
Certificat de scolarité *
Convention de stage *
Dossier *
Confirmer l'envoi

 

 

 

54 bourses de stage attribuées dont la majorité sur la période janvier-mai 43 stages en Aquitaine 90%  des stages niveau bac+5
Sébastien Soulet, Ingénieur en vapologie, LFEL (laboratoire francais du e-liquide)© LFEL

La filière de la vape (la cigarette électronique) est un jeune secteur en pleine construction qui gagne chaque jour en notoriété scientifique, mais les efforts restent de mise. U-SAV, pour Universal System for Analysis and Vaping, est un robot "vapoteur" qui permet de générer des émissions de cigarette électronique de manière contrôlée en vue d’analyser les vapeurs émises. Il est à la fois un outil d'aide à la normalisation  (via l'AFNOR), une base d'argumentations sur les questions de santé, une unité de recherche fondamentale sur la e-cigarette permettant aussi des innovations.

L’IdEx Bordeaux a contribué à son développement en permettant au LFEL de prendre en stage 2 personnes aux compétences techniques complémentaires. Ces stages ont permis de réaliser à la fois des recherches scientifiques sur les e-liquides et le fonctionnement de la e-cigarette (publications en cours d’écriture). Tout en développant U-SAV avec bon nombre de partenaires et prestataires, l’un de ces stages a donné lieu à un CDD ayant pour but l’industrialisation du système.

Sébastien Soulet,
Ingénieur en vapologie, LFEL (laboratoire français du e-liquide)



HAUT