Accompagnement des étudiants

Objectif : Favoriser l'autonomisation et la responsabilisation des étudiants.

Trop souvent on ambitionne une autonomie des étudiants sans pour autant mettre en œuvre les dispositifs d’accompagnement susceptibles d’étayer l’autonomisation, ou a contrario, on pense des modalités d’accompagnement per se, ce qui concourt à rendre les étudiants captifs des dispositifs d’accompagnement. Nous proposons donc de sortir de cette logique binaire en adoptant une approche articulant accompagnement et autonomisation, outillée de dispositifs ad hoc, et se focalisant sur trois directions majeures :

Une autonomisation par l'acte d'apprentissage

L'autonomisation des étudiants doit être positionnée au cœur de l'acte d'apprentissage. Pour cela, les nouveaux cursus doivent favoriser une pédagogie active, interactive et participative axée sur une approche projet et des apprentissages par situations authentiques. Les étudiants seront amenés à participer activement à leurs apprentissages dans la mesure où les nouveaux programmes privilégieront des modalités comme les classes inversées et la mise en situation par la réalisation de projets d’étude, ou encore l’hybridation des formations. On favorisera, au fur et à mesure de l'autonomisation, le recours à des ressources pédagogiques pour la transmission de la connaissance, de manière à privilégier des formes plus interactives de pédagogie pour les enseignements en présentiels.

Une autonomisation au sein des programmes

Chaque programme sera piloté par un directeur de programme, enseignant-chercheur dont une partie du service est dévolue à cette mission, et qui veille à la cohérence de son organisation et de son évolution. Il est l’interlocuteur des étudiants, des enseignants qui y interviennent et des partenaires socio-économiques et culturels afférents. Les étudiants qui le souhaitent construisent avec le directeur de programme un projet personnalisé de réussite qui intègre l’organisation des BCS de l’offre de formation, la variété potentielle des rythmes d’acquisition ou toute autre forme d’adaptation aux besoins et objectifs repérés. Des rencontres personnalisées et bilans d’étape doivent permettre aux étudiants de faire un point sur leur progression au sein du programme d’étude.

Accompagnement des étudiants

Une autonomisation facilitée par l'environnement d'étude

Enfin, l’autonomie de l’étudiant suppose qu’il puisse bénéficier de ressources multiples et adaptées, tant pour ce qui concerne ses apprentissages, que pour disposer des informations utiles à l’accès dans les programmes d’étude, aux BCS proposés pour tel ou tel programme, aux modalités de validation et de certification, etc. Le déploiement d’un environnement de travail dématérialisé plus intégré aux parcours d’étude est donc également un objectif important dans la mise en œuvre des nouveaux cursus.



HAUT